CBD pour chien : le cannabidiol est-il efficace pour votre animal de compagnie préféré ?

On parle beaucoup du cannabidiol et de ses effets théoriques sur certaines pathologies et douleurs. Mais ce qu’on sait moins, c’est que le même débat fait rage… au sujet des animaux de compagnie ! De plus en plus, les possesseurs de chiens et de chats reconnaissent administrer du CBD à leurs compagnons pour soulager les douleurs, calmer l’anxiété ou améliorer le sommeil. Mais qu’en est-il réellement ? Déjà qu’il n’est pas simple de démêler le vrai du faux en ce qui concerne le cannabidiol consommé par les humains, cela semble encore plus complexe chez les animaux – qui ne peuvent pas nous raconter ce qu’ils ressentent après une prise. Pour tâcher de mieux comprendre, intéressons-nous à l’usage du CBD pour le chien et à ses bienfaits potentiels.

Les vertus (théoriques) de l’huile de CBD pour les chiens

Le cannabidiol, l’une des substances actives du plant de chanvre (un « cannabinoïde » parmi une bonne centaine d’autres), est régulièrement mis en avant pour ses soi-disant vertus. Cette molécule agirait en effet sur de nombreux états émotionnels et sur des pathologies chroniques. Si l’on en croit les témoignages des consommateurs, le CBD permettrait de réduire l’anxiété et le stress, de soulager les douleurs, de réduire les inflammations, voire même de lutter contre l’épilepsie ou l’arthrose.

Huiles de CBD

Ces effets, s’ils sont avérés, pourraient se retrouver à l’identique chez les animaux, et notamment chez les chiens. Pour une raison simple : les cannabinoïdes agissent sur un vaste réseau de récepteurs de l’organisme appelé « système endocannabinoïde », qui influe sur la régulation du sang, le rythme cardiaque, la respiration ou encore l’appétit. Or ce réseau existe chez tous les mammifères et fonctionne a priori de la même manière.

Ce qui justifierait l’usage du CBD pour le chien. Dans ce cas de figure, la meilleure façon de l’administrer reste le cannabidiol sous forme d’huile : pour simplifier la prise, mais aussi par souci d’efficacité, l’huile se caractérisant par une action plus rapide lorsqu’elle est consommée par voie orale. Mais attention : l’huile de CBD donnée aux chiens doit être exempte de THC, la molécule qui « fait planer » et peut avoir des effets néfastes sur les animaux. Il faut donc veiller à utiliser des huiles de CBD conformes à la législation et affichant moins de 0,2 % de THC, comme celles qui sont vendues par CBD Corner.

Administrer du CBD à son chien, est-ce une bonne idée ?

La consommation de CBD peut-elle vraiment aider le chien à se sentir mieux ? La population s’interroge de plus en plus sur les effets du CBD sur les chiens. Un sondage réalisé en 2018 auprès de vétérinaires américains montre que 63 % des praticiens sont questionnés au moins une fois par mois à ce sujet. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’études portant sur l’utilisation du CBD pour le chien. Mais celles qui existent donnent néanmoins des résultats intéressants. On peut citer longuement une enquête réalisée en 2016 par l’American Holistic Veterinary Medical Association à propos de l’administration de produits à base de cannabis aux animaux domestiques. Dans le détail :

  • 58,8 % des répondants ont indiqué donner actuellement à leur chien un produit à base de chanvre, et 13,6 % ont reconnu l’avoir déjà fait dans le passé (avec diverses raisons expliquant l’arrêt du traitement, notamment financières).
  • 77,6 % d’entre eux ont affirmé s’en servir pour soulager les symptômes d’une maladie (crise d’épilepsie, anxiété, arthrose/arthrite, cancer).
  • Parmi les effets positifs, les sondés ont constaté le soulagement des douleurs (64,3 %), l’amélioration du sommeil (50,5 %) et la réduction de l’anxiété (49,3 %). Les effets secondaires prépondérants sont la léthargie et l’augmentation de l’appétit.
  • 62,4 % d’entre eux ont estimé que ces produits sont plus efficaces que d’autres formes de médication ou de thérapie, et 12,1 % qu’ils le sont au moins autant.

Il faut préciser que cette enquête ne concerne par uniquement le CBD pour le chien, mais l’ensemble des produits à base de cannabis – sans que l’on connaisse précisément la teneur en CBD et en THC. Pour autant, ces résultats appellent l’attention des vétérinaires et des chercheurs. (L’enquête intégrale peut être consultée sur cette page.)

Ce que nous disent les études cliniques à propos du CBD et des chiens

Une enquête n’est pas une étude clinique : elle ne fait que constater des comportements et des usages, sans prouver en quoi que ce soit l’effet bénéfique de l’utilisation du CBD pour le chien. Pour aller plus loin, il faut donc regarder du côté des études scientifiques – peu nombreuses, il est vrai.

  • Le CBD pour un chien épileptique. Nos compagnons à quatre pattes souffrent eux aussi de ce désordre neurologique, pour lequel le cannabidiol a déjà prouvé ses bienfaits chez les malades humains. Qu’en est-il pour les chiens ? Selon une étude menée en 2018 sur 16 toutous par une neurologue de l’université d’état du Colorado, l’administration de CBD contenant moins de 0,3 % de THC a permis à 89 % des chiens de réduire la fréquence de leurs crises épileptiques. Cette étude a également montré que l’administration sous forme d’huile est plus efficace.
  • Le CBD pour un chien souffrant d’arthrose ou d’arthrite. Les douleurs dues aux maladies articulaires sont particulièrement handicapantes : on remarque le développement d’une arthrite ou d’une arthrose chez l’animal à sa perte de mobilité. Une étude de 2018 réalisée par des chercheurs de la faculté de médecine vétérinaire de l’université Cornell, aux USA, a évalué l’efficacité de l’huile de CBD sur 22 chiens atteints d’arthrose. Elle a constaté une diminution significative de la douleur et une augmentation concomitante de l’activité et de la mobilité.
  • Le CBD pour un chien anxieux. Il n’existe pas d’étude spécifique au chien. Toutefois, plusieurs recherches tendent à montrer l’efficacité du CBD dans le traitement de l’anxiété de façon générale (en particulier chez les humains). Et puisque le système endocannabinoïde fonctionne de la même manière chez les animaux, on peut imaginer que l’utilisation du CBD pour un chien anxieux pourrait donner des effets positifs.

Il faut garder à l’esprit qu’aucune autorité sanitaire n’a approuvé l’usage du CBD pour le chien, ni pour aucun autre animal de compagnie. La difficulté réside dans l’impossibilité de valider à 100 % des résultats qui, forcément, ne peuvent pas être confirmés par les principaux intéressés. Prenez la douleur, par exemple : est-ce que le cannabidiol aide vraiment le chien, ou est-ce qu’il fait en sorte que ce dernier y devienne indifférent ? C’est la question posée par un vétérinaire dans un article du Huffington Post. On ne peut juger des éventuels effets positifs du CBD chez le chien qu’à l’aune de ses réactions : s’il est calme dans une situation où il serait habituellement stressé, si sa mobilité est améliorée alors qu’il souffre d’arthrose ou d’arthrite, etc.

Faut-il utiliser spécifiquement du CBD pour chien (et, si oui, comment) ?

Il existe des produits adaptés aux animaux, de l’huile de CBD pour chien par exemple. Mais, fondamentalement, il n’y a pas de différence entre ces produits et ceux qui sont consommés par les humains, en dehors du type d’huile utilisé (de l’huile de poisson plutôt que de l’huile végétale). Le cannabidiol peut également se trouver sous forme de biscuits pour chiens. Quant à la posologie, elle dépend de l’animal.

L’idéal est de commencer avec une faible dose (0,2 mg par kilo), puis d’augmenter progressivement en s’adaptant aux réactions du chien. La qualité du produit joue aussi un rôle, c’est pourquoi il est important de s’orienter vers des huiles de CBD issues de plants de chanvre 100 % biologiques et dénués de THC. Enfin, rappelons que l’utilisation du CBD pour le chien ne peut en aucun cas remplacer un traitement médicamenteux. Le mieux est encore d’en toucher deux mots à votre vétérinaire : il en aura certainement entendu parler !