CBD et Anxiété : le Cannabidiol peut-il lutter contre le stress ou la dépression ?

Sous ses différentes formes, l’anxiété constitue le problème psychologique le plus fréquent. 22,4 % des Français ont présenté au moins un trouble anxieux au cours de leur vie (selon une étude de 2005). Ce mal, souvent « silencieux » dans les premiers temps, cause des ravages dans la population, faisant fi des générations et des conditions sociales. Une fois installé, il devient handicapant au quotidien et souvent difficile à déloger. Parmi les patients qui en souffrent, le recours au cannabidiol revient avec régularité en raison des effets relaxants et anxiolytiques de cette substance. Mais concrètement, quels sont les liens entre CBD et anxiété ? Peut-on traiter ses troubles en consommant du cannabidiol ?

Les multiples bienfaits de l’huile de CBD

Les consommateurs de cannabidiol ne tarissent pas d’éloge à son propos : ils mettent notamment l’accent sur ses nombreux bienfaits dans l’atténuation de symptômes liés à des pathologies et à des troubles divers. On parle bien, ici, de CBD et non de THC, ce dernier étant également un cannabinoïde (le nom donné aux composants du plant de chanvre), mais produisant des effets psychotropes qui vont à l’encontre de ceux du CBD. Les bienfaits en question sont associés aux produits à base d’un cannabidiol extrait de plants spécifiquement cultivés dans ce but. C’est précisément à partir de ce type de chanvre que sont fabriquées les huiles de CBD vendues par CBD Corner.

Huiles de CBD

Parmi ces bienfaits, ce sont les propriétés anxiolytiques du cannabidiol que les consommateurs mettent volontiers en avant – c’est le cas pour 77 % d’entre eux, selon une enquête relayée ici. En outre, près d’une personne sur cinq utilise du CBD pour améliorer son sommeil. Cela tend à démontrer qu’il existe des liens puissants entre CBD et anxiété… Mais est-ce vraiment le cas ? Que dit la science ?

L’anxiété : quand une simple réaction devient un trouble handicapant

Avant d’étudier les effets du CBD sur l’anxiété, il s’agit de comprendre de quoi on parle. L’anxiété, tout comme son cousin le stress, sont des réactions naturelles et, dans une certaine mesure, souhaitables. Lorsqu’une personne éprouve de l’anxiété, elle voit se manifester en elle une batterie de changements : agitation, mal-être, nervosité, accélération du rythme cardiaque, sensation d’essoufflement, lourdeur sur la poitrine, transpiration excessive, etc. Ces manifestations sont la façon qu’a l’organisme de réagir à une situation émotionnellement forte ou à une menace : querelle avec un proche, danger imminent, difficultés passagères, etc. En ce sens, l’anxiété et le stress sont des réactions saines.

Les problèmes commencent quand l’anxiété n’est plus contrôlée et qu’elle s’installe durablement, ou qu’elle se manifeste sans raison particulière, sans lien avec une menace réelle. On parle alors de « troubles anxieux », et ceux-ci peuvent avoir un impact important sur la vie quotidienne : le trouble d’anxiété sociale, par exemple, est généré par des interactions humaines normales (le simple fait d’aller faire ses courses ou d’échanger un mot avec le voisin). Il en existe d’autres formes : l’anxiété généralisée, le trouble panique, la phobie (sociale ou spécifique), le trouble obsessionnel compulsif, l’état de stress post-traumatique, etc.

C’est dans ce cas de figure, lorsque la simple réaction organique se transforme en un trouble handicapant, qu’il faut agir. Une solution consiste à utiliser le CBD contre l’anxiété.

Le CBD et l’anxiété : fonctionnement

L’effet du CBD sur l’anxiété (ponctuelle ou chronique) est l’une des principales raisons pour lesquelles cette substance est consommée. Comment fonctionnent exactement ses propriétés anxiolytiques ?

Pour comprendre les liens entre CBD et anxiété, il faut regarder de près la sérotonine. Ce neurotransmetteur, parfois appelé « hormone du bonheur », a une influence directe sur notre moral et notre bien-être général, mais aussi sur notre appétit, la qualité de notre sommeil, ou notre libido. En situation d’anxiété, le niveau de sérotonine dans l’organisme tend à baisser. Par conséquent, les traitements courants contre les troubles anxieux ont pour objet d’aider le corps à réguler la quantité de sérotonine, de façon à améliorer l’humeur.

Le CBD aurait, lui aussi, la capacité d’activer certains récepteurs de sérotonine (5-HT1A), d’augmenter par ce biais la réponse synaptique dans le cerveau et, ce faisant, de réguler le niveau de cette hormone afin d’améliorer le bien-être.

Bien sûr, cette réponse n’est que ponctuelle – l’effet du CBD sur l’anxiété est temporaire. Mais le cannabidiol pourrait avoir une autre action, cette fois sur la neurogénèse hippocampale, c’est-à-dire sur la formation de nouveaux neurones au sein de l’hippocampe, partie du cerveau qui régule l’humeur. De sorte que la consommation de cannabidiol pourrait favoriser la neurogénèse et réduire l’expression des troubles anxieux et des comportements dépressifs sur le long terme.

Le CBD agirait donc de façon similaire aux médicaments anxiolytiques… Mais sans les effets secondaires indésirables associés à ces derniers, et le risque de dépendance en moins.

Attention, pour autant : il est important de distinguer les effets du CBD sur l’anxiété et ceux du THC. Celui-ci peut, à l’inverse du cannabidiol, induire du stress, parce qu’il agit sur la perception. Pour traiter les troubles de l’anxiété, il est donc indispensable de consommer un cannabidiol garanti sans THC – le seul qui soit autorisé à la vente en France, par ailleurs.

CBD et anxiété : ce que dit la science

Cet effet relaxant du cannabidiol est régulièrement rapporté par les consommateurs. Il est aussi souligné par les rares études scientifiques réalisées à ce jour. Florilège :

  • En 2011, une étude brésilienne portant sur des patients souffrant d’anxiété sociale montre une diminution substantielle de ce trouble après la prise d’un traitement à base de cannabidiol.
  • En 2013, une étude britannique de peur conditionnée portant sur 48 volontaires montre une plus grande capacité d’extinction chez les participants ayant reçu une dose de CBD.
  • En 2016, une étude espagnole valide l’action anxiolytique rapide du cannabidiol, et souligne la possibilité d’utiliser cette substance à des fins médicamenteuses. Une conclusion faisant écho à celle d’une étude comparative de 2016 au sujet de tests précliniques sur des mammifères.

S’il fallait résumer ces études, nous dirions que l’action du CBD sur l’anxiété permet d’améliorer les troubles anxieux de toutes sortes, mais aussi d’agir sur l’état dépressif léger à modéré.

Le dosage parfait de cannabidiol en cas d’anxiété

Le manque d’études scientifiques ne permet pas de se fixer sur un dosage idéal pour le traitement de l’anxiété via le CBD. Pour cette raison, la posologie recommandée passe par le microdosage : la prise de petites doses de cannabidiol (par exemple sous forme d’huile) lors des épisodes anxieux, avec la possibilité d’augmenter progressivement le dosage jusqu’à obtenir les résultats souhaités. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre revendeur !